« Je veux écrire parce que je ressens le besoin d’exceller dans un moyen d’expression et de traduction de la vie. »

Sylvia Plath

« La place de la femme est au foyer domestique, et non au forum ; la nature l’a faite nourrice et ménagère, ne la détournons pas de ces fonctions sociales pour la jeter hors de sa voie ; à l’homme, le labeur et l’étude des problèmes humains ; à la femme, les soins de l’enfance et l’embellissement de l’intérieur du travailleur. »

Eugène Varlin, né en 1839, ouvrier relieur membre de l’AIT, élu de la Commune de Paris, il fut exécuté le 28 mai 1871

« Avant, l'homme ne possédait qu'un corps et une âme. Aujourd'hui, il a aussi besoin d'un passeport, sans quoi il n'est pas traité comme un être humain. »

Dimitri Merejkovski

La nouveauté de la politique qui vient, c'est qu'elle ne sera plus une lutte pour la conquête ou le contrôle de l'Etat, mais une lutte entre l'Etat et le non-Etat (l'humanité), disjonction irrémédiable des singularités quelconques et de l'organisation étatique.

Giorgio Agemben

agonie, artériel, étoile, bleu, calcul, caresse, carte, cartilage, cave, cendre, chance, chevrotine, chien, ciel, coeur, confinement, corne, crayon, décapité, dîner, embolie, entaille, froid, froissé, gorge, grenier, hôpital, hiver, homme, image, lac, lettre, magie, main, meute, monde, mort, noir, oublié, passage, pays, poème, poumon, pression, prison, pur, rivière, saccage, sagesse, sang, sortilège, source, souvenir, thorax, tilleul, tombe, tourbière, transparence, univers, vallée, veine, vie

« C’est un cri répété par mille sentinelles,
Un ordre renvoyé par mille porte-voix ;
C’est un phare allumé sur mille citadelles,
Un appel de chasseurs perdus dans les grands bois !
Car c’est vraiment, Seigneur, le meilleur témoignage
Que nous puissions donner de notre dignité
Que cet ardent sanglot qui roule d’âge en âge
Et vient mourir au bord de votre éternité ! »

Baudelaire, Les phares

« La perversion de Nabokov ne réside pas dans la création de la nymphette, mais à faire en sorte que le lecteur souhaite plus que tout devenir un Russe blanc qui, pour passer le temps dans son taudis berlinois, discute de Lermontov avec son voisin de palier. »

Sacha Poitras

"Diamond Snake", 1869. Illustrated by Helena Forde, in Krefft's "The Snakes of Australia".

White Gloves, by Khruangbin

She was a queen.
She had a house.
She was a fighter.
She was a queen.
Had a good dude.
Bought me a rabbit.
She was a queen.
Wearing white gloves.
But she kept 'em clean.
Classy Lady.
But she wasn't quiet.
She was a queen.

One day she was gone.
She died in a fight.
'Cause she was a fighter.
She was a queen.

She was a queen.

Je ne sais pas encore si je passerai quotidiennement de nombreuses minutes sur le dos du Mastodon, puisque je suis un peu las des joies du networking. L'avenir me le diras.

« Le plaisir, à la vérité, n’importe guère. Il est reçu comme un surcroît. Le plaisir ou la joie, l’alleluiah insensé de la peur, est le signe d’une étendue où le coeur se désarme. Dans cet au-delà à demi lunaire, où chaque élément est rongé, les roses humides de pluie s’éclairent de lumière d’orage… »
Georges Bataille, L’Alleluiah, 1947 goo.gl/zWaqFT

« Ce que nous montrent les Sauvages, c’est l’effort permanent pour empêcher les chefs d’être chefs, c’est le refus de l’unification, c’est le travail de conjuration de l’Un, de l’État. L’histoire des peuples qui ont une histoire est, dit-on, l’histoire de la lutte des classes. L’histoire des peuples sans histoire, c’est, dira-t-on avec autant de vérité au moins, l’histoire de leur lutte contre l’État ».
Pierre Clastres, La Société contre l’État

Au bilan de ces quelques usages : le tragique. « Je t'aime » est une violence. Justement parce qu'il n'a pas de sens, et qu'il ne peut pas en avoir. Pas d'autre ambition derrière la formule, que celle de dominer ou de me faire exister sur ton dos, sur ta peau. Tu paies un prix élevé, si l'on regarde bien. Parce que c'est toi qui paie dans ton corps mon droit d'exister. « Je t'aime », parce que je veux vivre. Et c'est pourquoi il n'y a pas de sens dans la formule, que de l'usage. goo.gl/FuB2ay

«  Oui c’est vrai je lui ai tiré dans le dos, eh oui, j’ai fait ça. J’ai pété les plombs et voilà. Je m’étais un peu reposée et lorsque je me suis relevée j’ai pris mon fusil, j’ai mis les cartouches, j’ai tiré et j’ai appelé le 18. Je ne vois pas ce qu’il y a à dire de plus.  » 

Jacqueline Sauvage

500 signes, pas un de moins, pour emplir le toot précédent. 🐾

What's on your mind? Pas grand chose. Et c'est bien pour cette raison que suis là comme un débile à pianoter sur le clavier pour former ainsi un nouveau toot, un toot stupide. Reste encore 308 signes à aligner pour finaliser ce toot, mais pas suffisamment de signes stockés on my mind pour inscrire, ici, les 500 signes réglementaires. J'ai beau creuser durement my mind, le filon semble désormais totalement épuisé. J'y ajoute tout de même quelques scories : il me reste encore 17 signes pour finir.

Un pays tout entier qui ne croit plus à rien, quel spectacle exaltant et dégradant ! Les entendre, du dernier des citoyens au plus lucide, dire avec le détachement de l'évidence : "La France n'existe plus", "Nous sommes finis", "Nous n'avons plus d'avenir", "Nous sommes un pays en décadence", quelle leçon revigorante, quand vous n'êtes plus amateur de leurres !

Emile Cioran, De la France, 1941
buff.ly/2UGyQyZ

« Puis l’ainsi dit vide. L’ainsi mal dit. Ce champ étroit. Foisonnant d’ombres. Bien ainsi mal dit. Vide infesté d’ombres. Comment mieux plus mal ainsi mal dire ? »

Samuel Beckett, Cap au pire

Show more
Mastodon.cc

Mastodon Decentralized Social Network for Art